Et si vous savouriez vos frites maison sans huile !

Frites Maison avec Ketchup & Mayonnaise

Les frites font généralement l’unanimité à table et ravissent petits et grands. Cependant, leur préparation dans un bain d’huile invite à la modération, tant le gras aime se stocker dans notre organisme. Plutôt que de vous priver de frites, pourquoi ne pas vous tourner vers la friteuse sans huile ? Les frites sont tout aussi délicieuses, sans pour autant alourdir votre silhouette.

La frite est-elle française ou belge ?

Frites Maison French FriesUn point historique avant d’aborder la cuisson : la frite est française ! Cela fait longtemps que les Belges la revendiquent, mais ce sont bien les anglo-saxons qui ont raison en parlant de « French fries ».

La parenté a fait l’objet d’une querelle d’experts et c’est Pierre Leclercq, historien de la gastronomie, conférencier et membre du Centre de Gastronomie de Bruxelles, qui a tranché : « Non, la pomme de terre frite n’est pas née en Belgique ».

La frite est d’origine parisienne. Dans les années 1780, des vendeuses de beignets frits s’installent sur le Pont Neuf et les quais de Seine, ainsi que boulevard du Temple et aux alentours des théâtres. Elles eurent l’idée de plonger des tranches de pommes de terre dans l’huile.

Dans les années 1830, la frite devient le symbole de la cuisine populaire parisienne et c’est à cette époque qu’elle prend son essor, avec la forme en bâtonnet qu’on lui connaît aujourd’hui.

C’est aussi à cette époque qu’un immigré bavarois, Frederik Krieger, se met à vendre des frites à Montmartre, avant d’aller s’installer comme forain en Belgique. Il ouvre alors la première baraque à frites, en vantant « ses pommes de terre frites à l’instar de Paris ». Frederik Krieger fit fortune en popularisant les frites en Belgique.

Quel est le principe de la friteuse traditionnelle ?

Avec une friteuse traditionnelle, vous plongez vos pommes des terres découpées en bâtonnets dans de l’huile en ébullition. Le légume devient parfaitement croustillant, mais totalement imbibé de gras. Ce n’est pas bon pour le régime, car ces frites font grossir, mais aussi parce que le gras encombre les artères et nuit au bon fonctionnement du cœur.

Appareil de Cuisson

Friteuse Aigostar Fries

39,99 
Acheter sur Amazon

Appareil de Cuisson

Friteuse Tristar FR-6937

79,99 
Acheter sur Amazon

Comment faire sans huile alors ?

Certaines friteuses désormais sur le marché vous proposent de n’utiliser qu’une quantité infime d’huile, pour un résultat tout aussi succulent. Vous allez utiliser à peu près une cuillère à soupe d’huile. Avant de passer à la cuisson, vous recouvrez vos frites fraîches d’une fine couche d’huile. Si vous utilisez des frites surgelées, ce n’est même pas la peine, car elles contiennent déjà de l’huile.

Durant la cuisson, c’est un système d’air chaud qui enveloppe vos frites et les cuit, en même temps qu’il les dore. L’air chaud émane des résistances infrarouges qui produisent la chaleur, tandis qu’un ventilateur assure le courant d’air, afin que les frites soient cuites de façon homogène.

Certaines friteuses sans huile ajoutent un bras rotatif qui remue les frites au fur et à mesure de la cuisson.

Qu’en disent les amateurs de frites ?

Quelle que soit la marque de friteuse que vous choisissiez, le goût est un peu différent qu’avec une cuisson dans un bain d’huile, car rien ne peut compenser le goût produit par le trop-plein de gras. Cependant, les frites d’une friteuse sans huile sont excellentes et retrouvent l’aspect croustillant des frites originales. Elles sont surtout bien meilleures que les frites préparées au four qui ont tendance à être desséchées.

Pour réussir vos frites sans huiles, il est important que votre découpe soit soignée et que toutes vos frites se ressemblent. En effet, si votre découpe n’est pas homogène et que vous mettez ensemble de fins bâtonnets et de grosses frites, vous ne trouverez pas le temps cuisson satisfaisant pour que toutes soient « à point ».

Le temps de cuisson est le second élément capital pour une cuisson parfaite. Il se peut qu’il vous faille deux ou trois fournées pour trouver le rythme parfait, mais par la suite, vous êtes assuré de régaler toute la famille, sans les effets secondaires du gras.

Cerise sur le gâteau, vous ne pâtissez ni de la fumée, si des odeurs de gras qui imprègnent vos habits et votre maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *